Le peloton se rassemble pour la Haue Route Alpe d’Huez


11/07/2019

Les cyclistes participants à la Haute Route Alpe d’Huez et provenant du monde entier se sont réunis aujourd’hui devant le Palais des Sports de l’Alpe d’Huez afin de récupérer leurs dossards et leurs nouveaux sacs à dos devant un écran géant en plein air spécial Tour de France !

Demain sera le début d’un défi passionnant sur trois jours comprenant certaines des plus célèbres ascensions du Tour de France comme le Col de la Croix de Fer, les 2 Alpes, le Col de Sarenne et bien entendu les réputés 21 virages de l’Alpe d’Huez !

Pour Olivier Hambidge, la Haute Route a toujours été un objectif à atteindre et il s’est enfin lancé dans l’aventure : « Cela fait 4-5 ans que je tourne autour de la Haute Route mais pour des raisons logistiques, il était compliqué pour moi de se déplacer, parce-que j’habite en Australie et que j’ai de jeunes enfants. Je suis impatient de découvrir tout ça. »

Alors que le format 3 jours et le parcours Compact ont aidé les coureurs dans leur première expérience de la Haute Route, de nombreux coureurs ont découvert qu’ils pouvaient participer à plusieurs événements de la Haute Route dans une seule et même saison : « C’est notre deuxième événement. Nous étions dans les Dolomites. » a déclaré Alper Akcan. « J’espère que le temps sera aussi agréable qu’aux Dolomites et je suis impatient de participer à l’événement en Norvège et celui du Mont Ventoux. »

Bradley Walker, habitué de la Haute Route avec des participations à la Haute Route 3 jours et 7 jours, a ajouté : « Je pense que sur une période plus courte, vous pouvez être plus concentré et prendre votre temps et c’est tout simplement à couper le souffle. Je suis impatient de trouver le bon rythme. Vous apprenez beaucoup sur un événement de 3 jours qu’ils sont différents des 7 jours et si je peux mettre en pratique ce que j’ai appris aux Dolomites, je pourrais obtenir un meilleur résultat que l’événement précédent. »

Kelsey Tanner et Kristin Milne étaient sur la même longueur en évoquant leur venue sur la Haute Route en déclarant : « Nous sommes attirés par le défi surtout dans ce bel endroit. Cela va être amusant. »

Sergey Yakubanets est arrivé à l’Alpe d’Huez pour sa première Haute Route. Attiré par son amour de la montagne et l’esprit équipe, il a déclaré : « Mon coéquipier et moi-même venons de faire un Ironman, lui sur la moto et moi en course. C’est notre deuxième événement en tant que duo. Je cours en skimo l’hiver afin de me préparer pour l’Ironman ou l’Extreme Ironman. Un tel événement est une excellence préparation pour ma course de catégorie A. »

Certains athlètes viennent à la Haute Route pour participer à d’autres compétitions, pour s’entraîner, pour profiter de paysages épiques ou pour rouler avec ses amis ou de nouveaux coureurs. Pour l’américain Charlie Rowland, l’Alpe d’Huez est le deuxième événement auquel il participe sur les huit prévus pour l’année 2019 : « J’ai acheté mon Infinity Pass et il faut que j’en tire un maximum. Je fais en fonction de mon emploi de temps. J’aime le défi et aussi la camaraderie du peloton. J’ai beaucoup d’amis qui participent à cela maintenant et nous nous voyons beaucoup pendant les événements. Quand je vais à Londres, en Belgique ou en Suisse, j’ai maintenant des amis avec lesquels je peux visiter le pays et voyager. »

Après le briefing de sécurité du soir et la traditionnelle Pasta Party, les coureurs se prépareront pour la première étape du vendredi 12 juillet. Avec 123 kilomètres et 3700M de dénivelé positif, la Haute Route Alpe d’Huez 2019 et le parcours Original possède l’altitude la plus élevée qui sera lors de l’étape 1 avec notamment des ascensions spectaculaires comme le Col de la Croix de Fer dans les deux sens et celle de l’Alpe d’Huez via Villard Reculas. Le parcours Compact comprend 92 kilomètres et 2800M de dénivelé positif dont une vue spectaculaire au sommet du Col de la Croix de Fer.