Haute Route Alpes 2020 - Description des étapes


29/10/2019

Étape 1 : Megève – Megève (Côte 2000)

110KM / 3,000D+

La première étape de la Haute Route Alpes 2020 est une boucle devenue un classique de l’événement offrant une multitude de panoramas imprenables sur le Mont Blanc avant de se terminer par l’ascension jusqu’à l’aéroport situé au sommet de la Côte 2000. Après un départ donné devant le Palais des Sports, vous descendrez progressivement sur 10 kilomètres avant d’arriver au pied du col des Aravis. Débordant d’excitation et d’énergie, le rythme du peloton sera élevé dans la première ascension mais rappelez-vous qu’il s’agit de la première ascension sur les quatre au programme de cette première étape, et que de nombreuses autres vous attendent cette semaine ! Après une descente rapide, vous remonterez immédiatement sur 12 kilomètres en passant par de petits villages pour atteindre le sommet du Col de la Colombière. Profitez de la descente puis grimpez le Col de Romme par son côté le plus simple avant de plonger vers Cluses par le versant plus escarpé. À partir de là, trouvez un groupe et roulez ensemble sur le faux plat de 19 km qui vous mènera à Sallanches. En quittant la ville, vous entamerez la première des trois côtes sur de petites routes de campagne pour atteindre Megève puis la ligne d’arrivée située à Côte 2000.

Étape 2 : Megève - Tignes

109KM / 3,450D+

Après un bon massage, un excellent repas et une nuit confortable à Megève, le peloton reprendra la route via les 10 premiers kilomètres de la première étape avant de tourner à gauche pour gravir le Col de Saisies. Équipez-vous chaudement car vous grimperez dans l’ombre de la montagne, ou bien pédalez plus vite pour vous donner chaud ! Après une descente rapide, vous entamerez l’ascension de 20,5km du Cormet de Roselend. La montée débute par quelques portions très raides avant de retrouver une pente plus stable. Après 11 km, vous atteindrez les magnifiques eaux bleues du lac de Roselend qui vous donneront la force de gravir les 5 derniers kilomètres jusqu’au sommet, à près de 2,000 mètres d’altitude. Dans la longue descente vers Bourg Saint Maurice, vous descendrez à grande vitesse mais prenez garde aussi aux séries de lacets qui vous forceront à ralentir. Les 25 derniers kilomètres de l’étape peuvent être considérés comme une longue ascension avec deux courtes côtes. Lorsque vous arriverez à Tignes Les Brévières, vous commencerez l’ascension vers Tignes, qui était supposé être l’arrivée de la 19ème étape du Tour de France 2019, avant qu’elle ne soit interrompue par une tempête de grêle.

Étape 3 : Tignes – Serre Chevalier Briançon (Col du Galibier)

136KM / 3,450D+

En descendant de Tignes le matin de la troisième étape, le peloton atteindra rapidement le pied du Col de l’Iseran, le plus haut col routier d’Europe qui culmine à 2,770 mètres d’altitude. Son ascension deviendra de plus en plus difficile au fur et à mesure que l’oxygène se raréfie, mais les cols les plus hauts offrent également les panoramas les plus impressionants ! Bien que la descente réelle du col de l’Iseran soit de 13 km, c’est 73 km de descente et de plat qui vous attendent pour rejoindre le pied du Col du Télégraphe. Essayez de rejoindre un groupe de bonne taille pour optimiser vos efforts sur ces sections. Une fois à Saint-Michel-de-Maurienne, les deux derniers défis de la journée vous attendent. Long de 11,8 km, le Col du Télégraphe est la porte d’entrée de la ville de Valloire. Il sera un simple avant-goût de ce qui vous attend avant d’entreprendre la deuxième grosse difficulté de l’étape : le Col du Galibier, dont l’ascension s’étire sur 18,1 kilomètres pour atteindre 2,642 mètres d’altitude. Le Galibier a été emprunté 35 fois par le Tour de France depuis 1947. L’étape étant finie et profitant de la transition, faites une pause dans la descente pour admirer le monument dédié à Henri Desgrange, fondateur du Tour de France, puis continuez jusqu’au village Haute Route situé à Serre Chevalier Briançon.

Étape 4 : Serre Chevalier Briançon – Risoul

72KM / 2,350D+

Les ascensions emblématiques du Tour de France sont encore au programme de cette quatrième étape au départ de Serre Chevalier Briançon qui mènera d’abord le peloton au sommet du Col d’Izoard. Cette ascension de 19 kilomètres par le côté nord débute par quelques rampes assez raides avant d’offrir un répit sur quelques kilomètres. Lorsque vous atteignez le village de Cervières, préparez-vous à ce que l’ascension devienne plus difficile. Alors que le côté nord du Col d’Izoard traverse une forêt, le côté sud vous offrira un contraste étonnant avec les paysages lunaires de la Casse Déserte. Assurez-vous de faire une pause devant les stèles honorant Fausto Coppi et Louison Bobet, cyclistes légendaires, érigées à environ deux kilomètres du sommet du côté sud. Après la descente du Col d’Izoard et après avoir traversé la vallée, vous arriverez à Guillestre. Le dernier défi de la journée sera les 13 km d’ascension jusqu’à Risoul, dont le sommet a été l’arrivée de l’une des étapes du Tour de France et du Critérium du Dauphiné.

Étape 5 : Risoul – Auron

114KM / 3,250D+

Si le col de l’Iseran, qui est au programme de la troisième étape, est le plus haut col routier d’Europe, la Cime de la Bonette et ses 2,802 mètres d’altitude culmine encore plus haut et est considérée comme la plus haute route d’Europe. Pour atteindre le point le plus élevé, il faut quitter la route du col et emprunter un chemin panoramique dont l’ascension vaut le détour ! Toutefois, pour y arriver vous devrez d’abord descendre de Risoul et gravir le magnifique Col de Vars. Une fois le point culminant de la Haute Route Alpes 2020 derrière vous, profitez de la technique et palpitante descente jusqu’à Saint-Étienne-de-Tinée. Si vous n’êtes pas pressé, prenez quelques minutes pour contempler la place principale de la ville, qui se trouve juste avant le dernier ravitaillement. Une fois prêt à partir, il ne vous reste plus qu’une ascension de 5 km pour atteindre la ligne d’arrivée à Auron.

Étape 6 : Auron – Nice (Col de Vence)

170KM / 3,300D+

Reposez-vous et passez une bonne nuit de sommeil avant la plus longue étape de la Haute Route Alpes 2020. Le parcours de 170 kilomètres débute par la descente d’Auron puis par la traversée de la vallée en direction de Saint-Sauveur-de-Tinée. Les 16 kilomètres d’ascension du Col de la Couillole débutent à la sortie du village, et bien que la moyenne soit aux alentours de 7-8%, l’ascension comporte plusieurs rampes dont le dénivelé dépasse 10%. Après le sommet, vous ne descendrez que de 250 mètres pour mieux les remonter sur les 7 kilomètres qui mène à la station de ski de Valberg. À l’exception d’une petite côte, les 43 kilomètres après Valberg descendent le long du Var jusqu’à atteindre Puget-Théniers, située au pied de l’ascension de 9km du Col de Saint-Raphaël. Les 55 kilomètres qui séparent les sommets du Col St Raphaël et de celui du Col de Vence vont feront découvrir les Alpes-Maritimes via des routes de campagnes étroites et stimulantes. L’étape se terminant au sommet du col de Vence, profitez de la descente vers la mer Méditerranée pour rejoindre le Village Haute Route situé sur la Promenade des Anglais à Nice.

Étape 7 : CLM Nice – Col d’Èze

12KM / 500D+

Contrairement aux éditions précédentes de la Haute Route Alpes, l’édition 2020 s’achèvera par un contre-la-montre de 12 kilomètres sur le Col d’Èze. Malgré son nom, vous ne serez pas « à l’aise » pendant l’ascension. Le départ échelonné sera donné de Nice, les deux premiers kilomètres de plat vous permettront de vous mettre en jambes pour les 3 kilomètres suivants qui comprennent des sections à plus de 11%. L’ascension se stabilise ensuite pendant un kilomètre avant une seconde section autour de 5 à 7% sur 3 kilomètres. Économisez un peu d’énergie pour affronter les 2 derniers kilomètres avant de franchir la ligne d’arrivée. Félicitations, vous êtes Finisher de la Haute Route Alpes !