Une septième édition mémorable


27/08/2017

Entrant triomphalement dans Genève cet après-midi, des centaines de cyclistes amateurs du monde entier ont terminé la septième édition de la Haute Route Alpes. Ils sont ainsi devenus « finishers » d’une des éditions les plus difficiles de l’histoire de la Haute Route, après avoir parcouru 896 kilomètres et 22,200 mètres de dénivelé positif.


Partis de Nice il y a sept jours, les coureurs ont pris part à la dernière étape aujourd’hui entre Morzine et Genève et ont affronté les cinq derniers cols de leur aventure.

Après une courte section neutralisée pour sortir de Morzine, le peloton a enchaîné les cols de l’Encrenaz et de la Ramaz en 25 kilomètres. Peu connus, les cols de Cou, Feu et Saxel ont ensuite été les dernières difficultés de la semaine.

Une fois atteint le dernier col à 943 mètres d’altitude, les coureurs ont plongé vers le lac Léman avant de recevoir leurs médailles et polos finishers au cœur de la cité médiévale d’Yvoire.

Souriant jusqu’aux oreilles avec sa médaille de finisher autour du cou, le Britannique Duncan Watt était sans voix : « Ce que je ressens est au-delà des mots. J’ai décidé de participer à l’événement il y a seulement 4 semaines et je n’étais pas sûr de finir. Être ici avec ma médaille, c’est tout simplement magique. »

« Nous avons vécu une semaine incroyable », a ajouté son coéquipier Jules Doyle, qui habite lui aussi à Hong Kong. « Je n’arrive pas à choisir un moment fort. L’expérience dans son ensemble est incroyable. C’est juste fantastique ! »

Membres de l’équipe Burgess Hodgson, Keith Watson et Rod Archibald sont revenus sur leur semaine de course : « C’était super de se mesurer à des cols que je ne connaissais pas. La Madeleine et l’Izoard ont été mes préférés », a déclaré Keith.

« L’étape la plus difficile a eu lieu le cinquième jour avec 185km », a ajouté Rod. « Une fois arrivés, nous sommes allés directement à l’hôtel pour manger et dormir et le lendemain nous étions de retour sur le vélo. C’était ma première Haute Route mais je peux déjà vous assurer que je serai de retour dans les Alpes l’année prochaine pour découvrir le nouveau parcours. »

Après avoir commencé à célébrer la fin de leur aventure à Yvoire, les coureurs se sont regroupés une dernière fois pour rejoindre tous ensemble la ligne d’arrivée finale de la Haute Route Alpes 2017, située au cœur du Jardin Anglais à Genève. Acclamés par leurs amis et leur famille, les participants ont laissé éclater leur joie tout en commençant à réaliser l’exploit qu’ils venaient d’accomplir.

Le Finlandais Tomi Kikola a été ravi par sa deuxième expérience sur la Haute Route Alpes. « Le temps a été incroyable, on n’aurait pas pu rêver mieux », s’est-il exclamé. « J’ai vécu une super semaine avec toute mon équipe, j’ai des souvenirs plein la tête. Maintenant j’ai hâte de célébrer notre aventure avec les autres coureurs ce soir à Genève ! »

« C’était probablement la plus belle semaine que j’ai jamais passée sur un vélo », a expliqué l’Allemand Wolf Thyssen. « J’ai vécu des grands moments tous les jours, le temps a été parfait et j’ai été surpris de ma performance. Nous nous reverrons peut-être en Norvège ou dans les Rockies l’année prochaine. »

La Française Manon Testou, deuxième du classement féminin, a apprécié découvrir de nouvelles ascensions cette semaine : « Les Alpes françaises sont un véritable joyau », a-t-elle déclaré. « Je connaissais tous les cols entre Nice et l’Alpe d’Huez et j’ai vraiment adoré en découvrir de nouveaux. C’était une super semaine. Je reviendrai l’année prochaine, c’est sûr ! »

Mettant un terme à une semaine incroyable de course, le Français Nicolas Roux et la Britannique Emma Pooley s’imposent sur la dernière étape. Après avoir joué les premiers rôles tout au long de la semaine, Nicolas Roux et Marjolaine Bazin peuvent être fier d’avoir remporté la Haute Route Alpes 2017.

De retour pour une huitième édition l’année prochaine, la Haute Route Alpes 2018 proposera un parcours remanié et fera découvrir aux participants le meilleur de ce que les Alpes françaises ont à offrir.

Le cinquième volet de la Haute Route 2017 s’écrira dans les Dolomites du 2 au 8 septembre entre Innsbruck et Venise tandis que le dernier événement de la saison se déroulera autour du Ventoux du 6 au 8 octobre.