Wilkommen !


01/09/2017

Bienvenue à Innsbruck pour la 4ème édition de la Haute Route Dolomites 2017. Le nouveau parcours mènera le peloton d’Innsbruck à Venise en 7 étapes chronométrées à travers le Tyrol autrichien puis au cœur des Dolomites italiennes.

Des centaines de cyclistes amateurs sont arrivés à Innsbruck ce matin afin de retirer leur dossard ainsi que leur pack de bienvenue au Village Grand Départ situé au Centre des Congrès. Un mélange d’excitation et d’impatience pouvait se faire ressentir au cœur du village aujourd’hui. En effet, après des mois de préparation, les participants sont sur le point de s’attaquer à un parcours de 867 kilomètres et 20,850 mètres de dénivelé positif en une semaine.

Le Brésilien Gustavo Donatti incarne parfaitement l’état d’esprit ressenti plus tôt aujourd’hui. « C’est ma première Haute Route », a-t-il déclaré. « C’est un vrai challenge, une semaine difficile nous attend mais je suis venu avec 6 amis du Brésil et c’est l’opportunité de partager cette épreuve tous ensemble, passer un bon moment et boire quelques verres de vin à la fin de l’aventure. »

L’Italien Fabio Adurno, qui est sur le point de vivre sa deuxième expérience sur la Haute Route Dolomites après avoir participé à l’événement l’année dernière, a hâte de découvrir le nouveau tracé : « Je suis vraiment impatient de découvrir ce nouveau parcours dans les Dolomites. De plus, en atteignant les 2000m chaque jour, nous allons vraiment faire l’expérience de la haute montagne cette année. Pour moi, la Haute Route ce n’est que du plaisir. Nous nous sommes entrainés dur pour cette épreuve, maintenant place au fun. »

Sur le point de vivre une troisième semaine de Haute Route en Europe cet été, Benjamin Chandelier, Directeur de l’événement, était impatient de lancer cette nouvelle édition de la Haute Route Dolomites : « Nous avons passé deux merveilleuses semaines dans les Pyrénées et les Alpes et c’est donc avec impatience que j’attends le lancement de cette nouvelle édition dans les Dolomites. »

« Les participants profiteront de nombreux services haut de gamme afin qu’ils puissent se concentrer un maximum sur leur performance et vivre des moments inoubliables. Ils auront l’occasion de découvrir de nouveaux cols et de nouvelles villes étapes grâce à un parcours inédit entre Innsbruck et Venise. »

Le directeur de course, Davide Marchegiano, est ravi de faire découvrir un nouveau parcours aux participants et partageait ce sentiment d’impatience : « Nous avons vraiment un tracé somptueux au cœur du Tyrol et des Dolomites cette année. Je suis certain que les participants apprécieront ces nouvelles ascensions. »

« Je tenais à remercier l’ensemble des villes qui nous accueillent, de Innsbruck à Venise, sans qui nous n’aurions pu tracer un nouveau parcours et offrir aux participants l’expérience inoubliable qu’est la Haute Route. »

Le vétéran Chris Fisher attendait également avec empressement l’épreuve des Dolomites. Après avoir relevé le défi de la Triple Couronne trois années de suite, et participé à la Haute Route Pyrénées mi-août, il s’élance à nouveau sur les Dolomites. « Je suis une nouvelle fois de retour parce que je pense que ça va être très sympa de rouler chez moi dans le cadre de la Haute Route. En effet, j’habite à une centaine de kilomètres donc je connais très bien les cols de la région. Ce nouveau tracé facilite les aspects logistiques et les cols par lesquels nous allons passer sont géniaux. Nous allons vivre une semaine incroyable ! »

Karin Seiler-Lall, Directrice de l’Office de Tourisme d’Innsbruck est ravie d’accueillir la Haute Route Dolomites pour la première fois : « Innsbruck a accueilli le départ, le passage ou l’arrivée de courses cyclistes professionnelles à plus de trente reprises. Cette année, la ville n’accueille pas moins de six compétitions internationales de cyclisme. C’est en toute logique que la ville se prépare donc à accueillir le Championnat du Monde de Cyclisme sur route en 2018. »

« Nous sommes heureux d’accueillir la Haute Route pour la première fois », a-t-elle ajouté. « Cette cyclosportive à étapes est une expérience incroyable pour tout cycliste amateur. L’organisation, le parcours et l’ambiance sont similaires à ce que l’on voit sur les courses professionnelles. »

Pour la première étape de la semaine, les participants effectueront une boucle de 154 kilomètres autour d’Innsbruck. Ils grimperont les ascensions de Seefeld et de Sattele, deux des cols parmi les plus réputés du Tyrol autrichien, avant de passer une nouvelle nuit dans la ville pittoresque d’Innsbruck.