Une première édition splendide


14/07/2017

Sous un soleil radieux, les pionniers de la Haute Route Alpe d’Huez ont complété aujourd’hui leur aventure de trois jours autour de l’Alpe d’Huez. Le peloton a parcouru 245 kilomètres et 8,700 mètres de dénivelé positif à travers les cols les plus réputés de la région : Glandon, Croix de Fer, les 2 Alpes et la triple ascension de l’Alpe d’Huez depuis Bourg d’Oisans, Villard-Reculas et le col de Sarenne.

Lors de la dernière étape, les coureurs ont participé à une étape nerveuse de 74km et ont pu contempler des paysages incroyables avec une vue imprenable sur la Vallée de l’Oisans depuis les Balcons d’Auris et sur le Glacier de la Muzelle dans l’ascension du Col de Sarenne.

Le Luxembourgeois Frank Schleck, victorieux à l’Alpe d’Huez lors du Tour de France 2006, a apprécié l’étape du jour ainsi que de partager son expérience de cycliste professionnel avec le peloton de la Haute Route Alpe d’Huez.

« C’était une belle étape aujourd’hui. J’ai essayé de savourer un maximum en haut de Sarenne puisque la crête est magnifique », a-t-il déclaré. « Puis descendre et grimper les trois derniers kilomètres de l’Alpe d’Huez, c’est toujours extra. C’est une chance de monter l’Alpe d’Huez par trois côtés différents en trois jours. Ils ont tous un caractère spécial même si mon ascension préférée reste la montée depuis Bourg d’Oisans puisque je l’ai gagnée. »

Il ajoute : « Les cyclosportives comme la Haute Route sont magnifiques. Elles permettent de toucher des coureurs de différents niveaux qui partagent la même passion pour le vélo. »

L’Américain Jason Eckenroth, qui a découvert la région, n’est pas prêt d’oublier ces trois derniers jours : « C’est la première fois que je viens à l’Alpe d’Huez et c’est super de rester trois jours dans une station. Les paysages sont splendides et c’est incroyable de parcourir les cols vénérés par tant de cyclistes. Je vais m’acheter une borne kilométrique pour en garder un souvenir ! »

Habituée de la Haute Route, la Française Céline Schuller a quant à elle découvert ce nouveau format de trois jours mais dont l’esprit reste identique aux événements d’une semaine : « C’est un format plus accessible pour des personnes qui n’ont pas forcément l’habitude d’enchainer des cyclosportives. Au niveau effort, ça n’a rien à voir parce que c’est beaucoup plus rapide donc on peut mettre plus d’intensité. Je suis contente de retrouver Emma et Tatjana avec qui j’avais roulé dans les Dolomites. Il y a une super ambiance, tout le monde s’encourage dans les montées. Rien que pour ça, il faut venir ! »

Le Français Cedrick Dubois termine premier du classement général avec une avance de presque 30 minutes sur son compatriote Julien Brun et son coéquipier l’Américain Richard Scales. Chez les femmes, la Britannique Emma Poley s’impose devant les Suissesses Elise Chabbey et Tatjana Ruf.

Jean-François Alcan, le Directeur de Course, se réjouit de la réussite de ce nouveau concept Haute Route : « La Haute Route Alpe d’Huez a été une grande réussite pour lancer la première Haute Route de trois jours ! Je souhaite remercier tous nos fidèles partenaires et notamment l’Alpe d’Huez pour leur accueil et leur soutien. Je remercie également toutes les communes traversées, les bénévoles présents sur le bord de la route, ainsi que toute l’équipe d’organisation. »

Suite au succès de la première édition, la Haute Route Alpe d’Huez sera reconduite pour une deuxième année consécutive du 13 au 15 juillet 2018. Les informations et inscriptions seront disponibles prochainement sur hauteroute.org

En attendant 2018, les prochains chapitres de la saison 2017 de la Haute Route s’écriront en Europe : dans les Pyrénées du 13 au 19 août, puis les Alpes du 21 au 27 août et enfin les Dolomites du 2 au 8 septembre.

Organisé sur un format identique à la Haute Route Alpe d’Huez, la Haute Route Ventoux clôturera la saison 2017. L’événement se déroulera autour de Bédoin du 6 au 8 octobre.